Paul M. Jules Raudnitz (1962 - 1999)

Le 25 juin 1962, les descendants d'Henri Tournoüer (d'Aboville/de Cahouët) vendirent en parties séparées le château et son domaine, la ferme du château, et les différents terrains agricoles. Le château fut vendu à Monsieur Paul M. Jules Raudnitz (décédé le 1 avril 1998). Jules Raudnitz était un chimiste qui mis au point différentes formules de sels d'aluminium pour le laboratoire pharmaceutique Biothérax et qui permirent la commercialisation du Phosphalugel.

aaaa
Le 12 mars 1999, Saint Hilaire et son domaine furent vendu à Olivier Pier Marie de Kersauson de Pennendreff et à Caroline Piloquet, son épouse. il est inutile de présenter Olivier de Kersauson, navigateur, écrivain et chroniqueur. Il est intéressant de constater que la fille de Marguerite Tournoüer et de Louis d'Aboville, Anne, avait épousé le vicomte Robert de Kersauson de Pennendreff, 1902-1983 (Parents : Henri de Kersauson de Pennendreff 1872 & Marie Harscouët de Saint-George, 1874-1953). Olivier de Kersauson est veuf de Caroline Piloquet-Verne (1958-2005), belle fille par alliance de Georges Verne, lui même arrière petit fils de Jules Verne

Monique et Pierre Braquet (2004 - ce jour)

Le 19 mai 2004, Pierre Braquet et Monique son épouse rachetèrent Saint Hilaire des Noyers à Caroline et Olivier de Kersauson et en entreprirent sa restauration intégrale.

 

COMMUNDEHORSDSC04043.JPG
Saint Hilaire des Noyers: les écuries