58TER.jpg

Chapelle du château de Saint Hilaire des Noyers

COLONARD CORUBERT

Le Château de Saint Hilaire des Noyers se situe sur la commune de Colonard Corubert, dans le Perche ornais. Cette commune résulte des fusions successives de Courthioust à Colonard (1823), de Saint Hilaire des Noyers à Corubert (1828), de Corubert à Colonard (1959). Il faut noter que deux de ces paroisses portent des noms de même étymologie - du bas-latin cortis (domaine rural) suivi d'une patronyme -: - Colonard, cité en 1126 sous la forme de cortis leonardi, le domaine de Léonard - Corubert : forme contractée de cortis huberti, le domaine de Hubert. En 1859 le coeur de Colonard changea de site: du "Vieux Colonard" le centre du village se déplaça au Buisson sur la route Bellême-Rémalard (d'où le nom de Colonard-le-Buisson qui fut son nom suivant un décret de 1932). A cet endroit fut construit une nouvelle église et un nouveau presbytère (1855). L'initiateur de ce changement était l'abbé François Le Tavernier. L'entreprise s'avéra ruineuse et l'église fut construite avec des matériaux de récupération et ne fut jamais terminée. Dès 1874, il fallut déjà procéder à de coûteux travaux de restauration!

Des photos historiques de Colonard sont présentées dans l'ouvrage de Simone Frétard et Jacques Plat "le Canton de Nocé", Collection Mémoire en Images, Alan Sutton Ed., 2009, pp 19-36.

Du fait de ces absorptions successives des communes environnantes, Colonard Corubert dispose de trois églises: Eglise Saint Martin et Saint Joseph, à Colonard, église Notre Dame de Courthioust, d'époque romane, église Saint Pierre et Saint Paul à Corubert.

Colonard Corubert vit naître des artistes comme Mary Renard (colonard Corubert 1849 - Alençon 1925). 

 

  

COLONARD3.JPG

        Colonard : Le Buisson vers 1900

BUISSON.jpg

Colonard: l'église construite par l'abbé François

                      Tavernier en 1855

CORUBERT.jpg

Le village de Corubert au début du XXéme siècle

IMG00193-20100214-1210.jpg

                  L'église de Corubert

SaintHilairevers1820.jpg

Le village de Saint Hilaire des Noyers vers 1820